Hygiène et Beauté

Chronique du citoyen responsable: les produits d’hygiène féminine

De l’adolescence à la ménopause, les femmes connaissent un cycle menstruel. Durant cette période de leur vie, elles se servent de multiples produits d’hygiène pour se protéger et favoriser l’absorption ou la rétention du sang menstruel. Dans cet article, vous découvrirez l’essentiel des différents produits d’hygiène féminine.

Les produits d’hygiène interne

Directement introduits dans le vagin, les produits d’hygiène interne apparaissent comme étant les moins utilisés par les femmes. Cependant, ils s’avèrent très pratiques et discrets et protègent mieux des irritations et des odeurs. Il s’agit essentiellement de la coupe menstruelle et du tampon.

La coupe menstruelle

La coupe menstruelle insérée dans le vagin recueille le sang menstruel que l’on vide ensuite. Elle est réutilisable sur plusieurs années contrairement aux protections jetables. L’usage d’une cup menstruelle constitue donc une solution à la fois économique et écologique.

Le tampon

Les tampons quant à eux sont à usage unique. Le tampon s’insère à l’intérieur du vagin comme une sorte de coton absorbant. Il absorbe le sang menstruel au fur et à mesure de l’écoulement et évite ainsi les risques de fuite. Son utilisation monte de plus en plus dans les statistiques de nos jours parce qu’il convient parfaitement à toute sorte d’activités physiques. Toutefois, il est déconseillé de garder un tampon plus de quatre heures, il peut causer un choc toxique et entraîner la mort si la maladie n’est pas très vite prise en charge.

Produits d'hygiène féminine responsables

Les produits d’hygiène externe

Les produits d’hygiène externe entrent en contact avec la vulve et peuvent ainsi causer des irritations. Ils sont jetables pour les uns, lavables pour les autres et représentent les produits hygiéniques féminins les plus utilisés.

Les serviettes hygiéniques

Elles peuvent être utilisées non seulement lors des périodes menstruelles, mais aussi après un accouchement pour l’évacuation des lochies. Assez inconfortables la plupart du temps, elles peuvent causer des infections vaginales lorsqu’elles ne sont pas de mauvaise qualité. Cependant, elles s’avèrent hyper absorbantes. Elles semblent également les plus sûres en matière de produits d’hygiène féminine parce qu’elles éliminent le risque de syndrome du choc toxique (SCT).

La culotte menstruelle

En ce qui concerne les culottes menstruelles, elles se trouvent les plus rares, car très peu connues. La culotte menstruelle se présente comme un sous-vêtement assez épais et deux fois plus absorbant qu’un tampon (donc peut être gardée durant toute une journée). Elle s’utilise en combinaison avec un tampon par certaines femmes, pour une parfaite protection. Naturellement très confortable, elle est lavable ; donc réutilisable. C’est la solution idéale pour les femmes qui ne dégagent pas de flux abondants et pour celles qui ne supportent pas le stress lié à la gêne des serviettes hygiéniques.

Conclusion

Les produits d’hygiène féminine représentent des accessoires indispensables. Leur emploi présente aussi bien des avantages que des inconvénients. Il faut donc opérer son choix en tenant compte des éventuels risques auxquels l’on s’expose et en s’assurant des précautions à prendre pour les éviter. Le bien-être personnel reste le critère de choix primordial. Néanmoins, la santé n’en demeure pas moins importante. En cas de difficultés à opérer un choix, il serait judicieux de se faire aider d’un pharmacien ou de son gynécologue.

5/5 - (1 vote)